La Valette, future capitale européenne de la culture

Capitale de la République de Malte, La Valette est le plus petit pays de l’Union Européenne et constitue en même temps le berceau de la civilisation méditerranéenne. Cette ville fortifiée a été instaurée à partir du 16ème siècle sous l’initiative de Jean Parisot de La Valette, l’un des grands seigneurs de l’Ordre des Chevaliers de Saint-Jean. Valant bien plus qu’un simple musée à ciel ouvert, cette cité de calcaire dorée aux allures de Jérusalem témoigne d’un riche passé. La ville maltaise a été en effet durant près de deux siècles l’une des cités les plus prospères du bassin méditerranéen.  Aujourd’hui encore, La Valette attire de nombreux visiteurs en quête de ressourcement et de découverte. Cette ville, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980 deviendra la capitale européenne de la culture en 2018.

Voyage à travers La Valette

Le charme de cette ville mystérieuse et peu étendue se dévoile à chaque pas. Une halte aux jardins du haut Barraca offre un panorama remarquable sur le port et les Trois Cités. Ce parc ombragé surplombe les fortifications sud de la ville. Sur le chemin des ruelles pavées datant du 17ème siècle, difficile de rater les vieilles auberges et anciens palais, lieux de campement d’anciens valeureux chevaliers. L’auberge de Provence en particulier devient désormais l’abri du Musée National d’Archéologie, là où les routards avertis se ruent pour admirer les bons vieux mégalithes préhistoriques et aussi la fameuse Venus maltaise d’Hagar Qim. Le parcours de la capitale fait également profiter de la splendeur du patrimoine Maltais y compris l’illustre Palais des Grands-Maîtres où l’Ordre se réunit jadis. La co-cathédrale Saint-Jean, les trois cités et Mdina sont autant de curiosités qui méritent le détour lors d’un voyage à travers la capitale de Malte.

Les nouvelles faces de La Valette

Territoire stratégique de la méditerranée pendant la Seconde Grande Guerre, la ville de Malte n’a pas été épargnée par les bombardements, ses beaux monuments continuent d’en souffrir les séquelles. À l’aube d’une nouvelle ère, la capitale maltaise assiste au renouvellement de son entrée principale. Au-delà des portes de la citadelle, les intérieurs de la ville des chevaliers profitent aussi de cette rénovation : City Gate, les ruines de l’Opéra Royal…, la construction d’un nouveau Parlement rentre également dans le cadre de ce projet de grande envergure.  L’instauration du nouveau parlement maltais vise notamment à redonner une nouvelle face au Palais des Grands-Maîtres, là où siège le Parlement à l’heure actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais p ubliée.